C’est l’été

Il ne pleut plus. La température oscille depuis plusieurs jours entre 27 et 29°C. La réserve d’eau de pluie est à sec. Quelques arrosoirs d’eau de ville nourrissent les plantes les plus fragiles, le matin, avant que le soleil n’atteigne les parcelles.

Le jardin va être abandonné pendant deux mois. Les roses fanées sont coupées. Je pars et les glaïeuls d’Abyssinie commencent juste à fleurir, tout comme le glaïeul Papilio Ruby (ci-dessous). Pas de prunes cette année, ni de framboises. Sans doute encore des pommes, si elles ne sont pas cueillies vertes …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *