Décembre

Depuis une dizaine de jours, il n’y a plus une feuille aux arbres. Le temps est humide et les quelques couleurs qui restent au jardin se remarquent encore mieux. Le pommier d’ornement montre fièrement ses petites pommes. Des lavatères semées en juillet sont encore en fleur, mais les dahlias sont maintenant à la peine pour fleurir. Il reste Centranthus macrosiphon qui fait de charmantes petites tâches roses dans le parterre mais il faut bien regarder pour les apercevoir ! Les derniers bulbes de tulipes, les turkestanica, viennent d’être mis en terre en bordure de la parcelle de dahlias. Le printemps reviendra sûrement !

Park(ing) day et troc de graines

Hier a eu lieu le 7ème troc de graines de Brest-centre mais la pluie était de la partie. Cette pluie tant attendue, est arrivée au mauvais moment pour un échange de graines !  C’était aussi le jour du Park(ing) day. Le stationnement était interdit autour du Rond et l’association Brest A Pied et A Vélo organisait une fête du bénévolat et des ateliers vélo. Mais vraiment trop de pluie. La joyeuse équipe est restée le temps d’une photo sur le passage piéton éphémère et s’est réfugiée au sec dans ses locaux. Graines@brest a maintenu sa présence, comme prévue de 14h à 17h ; la pluie est devenue intermittente au fil de l’après-midi pour cesser complètement. Pas le temps de s’ennuyer, finalement le temps a passé vite, il y a eu en continu un peu de monde et toujours des personnes contentes d’échanger et de partager. Just avant le remballage, un correspondant du Télégramme est passé pour écrire quelques lignes dans le journal de demain sur la semaine de la mobilité ! Il est reparti avec des feuilles de kale, un bouquet de sarriette et un morceau de brownie breton à la farine de sarrasin !

il pleut beaucoup !

Le passage piéton éphémère.

En absence

Cela fait 6 semaines que je n’avais plus de nouvelles du Rond de Jardin. A quoi peut-il ressembler après la longue période de canicule de juillet ? Heureusement, j’ai reçu hier cette photo, prise par Bénédicte et légendée “On dirait que tu as du renfort pendant ton absence…”. Cela m’a fait vraiment plaisir ! C’est sûr, il y aura encore du travail (et du plaisir) au retour de vacances.

C’est l’été

Il ne pleut plus. La température oscille depuis plusieurs jours entre 27 et 29°C. La réserve d’eau de pluie est à sec. Quelques arrosoirs d’eau de ville nourrissent les plantes les plus fragiles, le matin, avant que le soleil n’atteigne les parcelles.

Le jardin va être abandonné pendant deux mois. Les roses fanées sont coupées. Je pars et les glaïeuls d’Abyssinie commencent juste à fleurir, tout comme le glaïeul Papilio Ruby (ci-dessous). Pas de prunes cette année, ni de framboises. Sans doute encore des pommes, si elles ne sont pas cueillies vertes …

Enfin il pleut !

Il pleut, gentiment et régulièrement depuis ce matin. La température est élevée pour Brest : 20°. C’est parfait pour la nature et c’est l’occasion pour moi de prendre le temps de faire un croquis/plan du jardin. C’est un brouillon mais c’est un début… j’espère mieux plus tard !

Pour l’échelle, il faut savoir que le diamètre du Rond fait 16 m. 

GRRR

Ce dimanche matin, vers 8h, c’est un plaisir de sortir et d’aller faire le tour du jardin ! Hélas, j’y trouve un couple éméché, en pleine discussion, au milieu de la parcelle blanche. Je leur demande d’aller s’expliquer plus loin, et après leur départ, je constate que le massif de marguerites est tout piétiné.  Ce couple fait partie des locataires bruyants de la maison mitoyenne de la mienne. Ils ne s’assagissent qu’au petit matin, vers 7h… GRRRR

Encore un plessage

Il était grand temps de commencer à remplacer le grillage âgé de 10 ans qui fait le tour du jardin. Ceci a permis d’enlever de grosses touffes de chiendent qui étaient prises dans le grillage. Pour matérialiser la limite de la parcelle, un plessage d’osier a été réalisé devant les tulipes rouges.