Mercredi 22 Juin

Le temps file… voilà l’été !

La semaine prochaine, je serai dans l’avion qui m’éloignera du Rond de Jardin pour plus de deux mois. Que c’est difficile de quitter un jardin !

Je ne verrai pas les marguerites en pleine floraison, je ne verrai pas si les alstroemères deviennent plus florifères cet été ; les hémérocalles continueront de montrer leur beauté sans que je les photographie, les roses seront-elles remontantes ?

Le jardin sera confié aux bonnes volontés, celles du quartier et à Marion qui a fait du très bon travail ces derniers deux jours. Merci à elle et à Dominique et Mado (accompagnée de Margot et Elias) qui sont venues suite à mon appel au secours !

Rond de Jardin, portez-vous bien, ne vous laissez pas abimer, je penserai si souvent à vous !

A bientôt.

hémérocalle

 

18 avril, lundi de Pâques

Le temps de ce week-end de Pâques a été fort clément mais ce soir la température a chuté. Heureusement le soleil ne nous a pas quitté. Les iris commencent à fleurir.

Mais celui qui fait le spectacle ces jours-ci, c’est clairement la viorne de Chine.

Viburnum plicatum (viorne de Chine)

Une mention spéciale quand même pour les quelques fritillaires bien cachées du côté des hortensias. Elles sont toutes blanches bien qu’ayant commandé “Fritillaria meleagris” ce qui aurait du donner des fritillaires pintades… Pas grave, elles sont belles quand même et si délicates !

Fritillaire

 

1 avril

Le mois de mars a été difficile pour le panneau de bienvenue au Rond de Jardin :

1 – panneau installé en 2019 disparu le 11 mars 2022

 

2- panneau de remplacement installé le 13 mars 2022, disparu le 25 mars 2022 ! 

Alors voici le panneau n°3 installé depuis le 29 mars ! Combien de temps va-t-il durer ?

 

21 avril 2021

Aujourd’hui le Rond de Jardin est à l’honneur grâce au journal “Côté Brest“. Il est vrai que le jardin n’a jamais été aussi beau ! Il profite du confinement : moins de dégâts causés par des personnes un peu pompettes et moins de déchets. Le jardin est plutôt très apprécié et de  mieux en mieux respecté.

Il a aussi eu ce mois-ci les faveurs de Sillage, pour celles et ceux qui peuvent le reconnaître, la photo n’ayant pas eu droit à une légende !

 

Eté 2020

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas passé autant de temps à Brest pendant l’été. 

Ceci m’a donné l’occasion de mieux faire connaissance avec mes rosiers Jean-Marie Pelt. Ils ont fleuri à la mi-mai et après avoir taillé toutes les fleurs fanées, ils ont refleuri vers le 10 août en grandissant encore.

Le myrte ne fleurissant pas depuis plusieurs années, il a été déraciné. Des alstroemerias ont été introduits mais ils se font dévorer par les escargots. Reviendront-ils l’an prochain ? Des crocus à safran viennent d’être plantés, les verrons-nous pointer leur nez en octobre ? à suivre…

 

Confinement

Voilà 15 jours que toutes et tous, nous sommes confinés. Pour ma part, je suis confinée en banlieue parisienne, à Meudon, une banlieue plutôt privilégiée car en hauteur par rapport à la capitale ; l’air y est plus frais et de meilleure qualité.

Mais je pense au Rond de Jardin pour lequel j’avais préparé le printemps. Hélas j’en suis privée et je ne peux pas surveiller la floraison de ces bulbes que j’ai cachés en automne, ni celle du camélia sur tige qui promettait de fleurir cette année pour la première fois, …3 ans après sa plantation !

Heureusement, aujourd’hui j’ai reçu de très belles photos.

Des photos de Béatrice Le Guével qui habite à moins d’un km du Rond. 

Je lui en suis très reconnaissante. Elle a fait de vrais tableaux de couleur.

Les primevères

L’hiver 2019-20 semble s’éterniser avec ses jours sombres, son humidité permanente…

Dès qu’un rayon de soleil arrive, on admire les quelques fleurs qui restent présentes, les primevères de toutes couleurs.

 

Propreté du quartier

Et voilà ! un nouvel outil au service des riverains, propriétaires de chien principalement. Ils (elles) aiment promener leur animal le long des rues fleuries de notre quartier mais ont oublié d’emmener le petit sac qui leur permet de ramasser le déchet laissé par les besoins de leur chien. Pas de souci : en haut de la rue Becquerel, côté place Nicolas Appert, se trouve un distributeur collaboratif de sac à déjections animales ! La poubelle est à moins de 20 mètres de là.

Vous rêvez d’un tel distributeur dans votre quartier ? N’hésitez pas et faites en la demande au service Propreté de la ville ! Ce distributeur est un prototype destiné à être copié et/ou amélioré !

distributeur collaboratif de sacs à déjections animales

Définition

Hier lundi, comme toutes les semaines de printemps, les jardiniers de la ville sont venus tondre la pelouse. Puis, à ma grande surprise, ils sont revenus parfaire leur travail en définissant bien la limite entre le Rond de Jardin et sa nouvelle clôture, et la pelouse. C’est propre, clair et net. J’apprécie ! Ils étaient 3, et ont fait çà en moins d’un quart d’heure ! Imaginez le temps qu’il m’aurait fallu pour faire çà seule et évacuer les déchets verts (souci non encore résolu).